Envoie missionnaire de Nicola Reers à Espagne

Le samedi 19 septembre, le soleil brille généreusement sur Cologne. C’est

5 novembre, 2020
  • 0
  • Allemagne

Le samedi 19 septembre, le soleil brille généreusement sur Cologne. C’est l’annonce d’une fête car l’adieu à Nicola est une vraie fête. C’est un paradoxe de célébrer un adieu. En fait, lâcher prise est triste. Nicola nous dit au revoir, quitte l’Allemagne, après dix-sept ans, pour aller en Espagne. Cependant, ses adieux sont une célébration de gratitude pour tout ce que nous avons pu partager avec elle au cours de ces années, pour son engagement et pour ce qu’elle a semé dans nos cœurs. Les fruits de sa vocation sont évidents. A la messe, bien que le nombre de ceux qui y ont assisté était limité en raison du coronavirus, l’assemblée est très colorée. Il y a un peu de tout : sa famille, ses sœurs de la communauté, des prêtres, des célibataires et des couples, des familles, … qui se sentent reconnaissants, affectueux et proches d’elle. Pendant l’Eucharistie, une chorale très joyeuse et énergique anime des chants en allemand et en espagnol. Nous avons terminé cette joyeuse célébration en tendant la main pour lui donner notre bénédiction avec le prêtre André.

La fête a continué dans la cour de l’église à côté de la maison des missionnaires. Les gens continuent à venir et cela m’impressionne. Nous retrouvons des personnes que nous n’avons pas vues depuis longtemps. Beaucoup viennent de loin, mais il est important pour eux de dire au revoir à Nicola. Par elle, Jésus, que nous avons tous en commun, nous rassemble à nouveau.

Aux tables nous partageons avec enthousiasme pendant que nous dégustons un savoureux buffet. Les sœurs de Cologne nous invitent à jouer à un jeu : il faut trouver des adjectifs pour chaque lettre du nom Nicola. Il n’a pas fallu attendre longtemps la pluie d’adjectifs pour la décrire. La liste est longue … Nous nous sommes vraiment amusés et, en même temps, nous avons saisi cette nouvelle opportunité pour exprimer notre gratitude à Nicola.

Quelques invités nous racontent leur première rencontre avec Nicola. Avec tous, elle a parcouru un chemin, plus ou moins long. Nous nous sommes enrichis en le racontant.

A la fin de la fête, Nicola s’adresse à nous avec les paroles de Matthieu : « Regardez, je t’envoie comme des moutons parmi les loups : sois intelligent comme des serpents et doux comme des colombes. » C’est la parole qu’elle nous propose et avec laquelle elle part elle-même.

Chère Nicola, nous te souhaitons la lumière de l’Esprit et du discernement pour ta future étape en Espagne. Que ton cœur continue de brûler pour Jésus. Nous te remercions infiniment pour ce que tu nous as donné. Emporte avec toi aussi tout le bien que nous avons pu t’offrir. Jésus t’accompagne. Notre amour et notre prière aussi. Bonne route !

Marie Grandmougin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gema Garcia FerreraEnvoie missionnaire de Nicola Reers à Espagne