Nous engager ensemble dans le soin de notre maison commune

« Frères et sœurs, nous avons une proposition de mission. Nous

22 novembre, 2020

« Frères et sœurs, nous avons une proposition de mission. Nous serions ravis de faire quelque chose en matière d’écologie : planter des arbres… ». Cette proposition des jeunes de Dapaong est venue à la rencontre de ce que le Saint-Esprit nous avait murmuré : pouvoir nous engager ensemble dans le soin de notre maison commune.

En quelques semaines, nous avons préparé la mission avec un ami, Paul, un ingénieur agricole. Nous avons trouvé des plants d’arbres, convoqué les jeunes et sommes partis un dimanche après-midi pour le champ du Centre Missionnaire. Les jeunes sont arrivés en grand nombre. La journée de mission écologique a commencé par la plantation des arbres, puis nous avons prié devant ce que nous avions planté et nous avons eu une réflexion sur « l’écologie et l’éducation ». Dieu a mis en nous le défi de participer à l’œuvre de Dieu dans la création et aujourd’hui, il l’a renforcé.

Florence, qui était avec nous, nous a dit: «J’ai été interpellée avant tout par la plantation d’arbres. Ce jour-là, j’ai entendu une petite voix qui me disait: « Florence, sais-tu qu’aujourd’hui tu m’as donné la vie? » Je ne comprenais pas qui me parlait parce que j’étais seule. Puis je me suis souvenu que j’avais planté les arbres avec les autres jeunes du Centre. Là j’ai compris que c’était le Seigneur qui me parlait et j’ai senti que mon cœur était rempli de joie, une joie que je n’avais jamais expérimentée et que personne ne peut me prendre jusqu’à aujourd’hui. Cette joie m’accompagne et me motive car j’ai compris que le Seigneur existe vraiment et qu’il est avec nous dans les moments où nous nous donnons à fond. Cette expérience m’a fait grandir dans l’amour et la disponibilité pour ceux qui m’entourent. »

Paul nous avait expliqué comment nous devions planter les arbres: «Il faut traiter la plante comme un bébé, avec soin. Autour de la plante, il faut bien nettoyer la terre et mettre de la paille pour aider à conserver l’humidité dans le sol ». Gladis nous raconte comment ce souci l’a éveillée à prendre soin de la création et des autres : «Dieu a beaucoup travaillé sur la terre. Nous, les hommes, faisons également partie de sa création. Nous sommes ceux qui doivent prendre soin de la nature et de chaque créature. Tout comme Jésus prend soin de nous, nous devons prendre soin de la création. Le système écologique a besoin de notre aide pour se développer. De cette manière, nous participons à la création de Dieu, nous sommes cocréateurs avec Lui. « 

Nous collaborons à la création non pas dans une journée ponctuelle mais au quotidien. Le faire ensemble a confirmé ce souci de la maison commune. Pour cette raison, et pour encourager d’autres, il y aura sûrement une deuxième mission écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gema Garcia FerreraNous engager ensemble dans le soin de notre maison commune