Il n’y a pas d’âge

« Il n’y a pas d’âge pour répondre à l’appel de

3 novembre, 2020
  • 0
  • FRANCE

« Il n’y a pas d’âge pour répondre à l’appel de Dieu à la mission ! » C’est avec ces mots que le Père Hervé a commencé son homélie lors de l’engagement de Michèle et Mari-Anne comme Serviteurs de l’Évangile, à la Paroisse St Géry à Valenciennes ce 17 octobre 2020. En effet, Michèle a 85 ans et devant les paroissiens, sa fille et sa petite fille, elle a répondu d’une voix forte et déterminée « Me voici ». Le temps qu’il me reste, les forces qu’il me reste… Dieu a besoin de moi. Rien ne l’arrête ! Son témoignage a retenti avec force dans l’église suivi de celui de Mari-Anne que vous trouverez ci-dessous. De nouveau Hervé a commenté : « quelle énergie dans vos voix ! ».  L’énergie de l’appel à la mission, de l’envie d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile jusqu’au dernier souffle de leur vie. Un exemple pour nos jeunes ! Merci à toutes les deux pour vos vies touchées par Dieu, c’est une chance pour les Serviteurs de pouvoir compter sur vous.

Je rends grâce au Seigneur de m’avoir appelé à cet engagement que je viens de faire devant Lui et devant la communauté des Serviteurs de l’Évangile de la Miséricorde de Dieu et devant vous, son Église. J’aimerais vous témoigner pourquoi cet engagement.

 J’ai rencontré Dieu assez tardivement et ensuite j’avais l’impression d’errer dans les méandres de l’église. Je ne savais pas parler de ma foi. J’ai été interpellée par l’école d’évangélisation proposée par nos sœurs. Là j’ai apprécié l’écoute, le partage, la fraternité et une expression simple des vérités de foi qui touchait mon cœur. J’ai pris conscience de la présence de Dieu en moi : comment il a agi en moi même quand je vivais en dehors de l’Église,  et comment il continue à agir, à me guider à travers son Évangile. Il est mon refuge, mon roc.

Jésus aime le monde, son Cœur brûle d’amour, disait-il à Ste Marguerite Marie Alacoque que l’on a fêté hier. Il croit et espère en la bonté de l’homme. Mais il a besoin qu’on sorte de soi, vous et moi, pour rappeler à nos frères que son Amour est toujours plus fort que le mal et que l’espérance nous ouvre à la vie de son royaume.

C’est ça être missionnaire pour moi, c’est rendre compte de l’espérance qui est en nous, c’est être témoin de l’espérance de Dieu. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gema Garcia FerreraIl n’y a pas d’âge