Tous les chemins mènent à Rome…

« Avez-vous déjà entendu parler de la Via Francigena ? Et bien avant cet été, je ne connaissais pas non plus ! Après une semaine à marcher de Laon à Châlons-en-Champagne, je peux dire que c’est une belle aventure qui nous sort de nos sentiers battus. Au total plus de 150km de marche, sac au dos, à travers des vignes, des forêts et des champs, le long de canaux avec leurs écluses et péniches, et surtout un pèlerinage entre trois cathédrales chargées d’histoire, comme Reims, lieu du sacre de nombreux rois de France. Je ressors de cette route reboostée pour l’année à venir et je n’ai qu’une envie : celle de repartir marcher dans les pas du Christ, sur la Via Francigena, ou ailleurs ! » Clementine

marchons

« En retour de cette Via Francigena, il me semble qu’il ne faut emmener que peu de choses pour en rapporter de nombreuses. Aussi, mieux vaut s’en tenir à l’essentiel dans le choix de son matériel, afin que celui-ci n’alourdisse pas trop le corps en chemin. La part de spiritualité est ensuite comblée par les attentions bienveillantes vécues à chaque étape de ce périple. Au travers des rencontres et des et des moments de partage règnent la fraternité et un sens du service qui font chaud au cœur. Et grâce à la crédenciale, il sera possible de poursuivre le chemin ultérieurement. » Johan

 

« Cet été, avec et les missionnaires Serviteurs de l’Évangile et l’aumônerie de Valenciennes, nous avons la chance de vivre une semaine de pèlerinage sur la Via Francigena vers Rome. À la suite de milliers de pèlerins qui ont empruntés cette voie à travers les siècles, nous avons pris la route au départ de Laon jusqu’à Châlons-en-Champagne parcourant ainsi 150 km à pied.

Le pèlerinage, c’est avant tout la rencontre de l’autre. D’abord la rencontre des habitants locaux, de nos hôtes qui nous ont souvent accueillis avec beaucoup de joie. La joie de donner ou de rendre service pour eux, et la joie de recevoir après une longue journée pour nous. C’est aussi la rencontre des pèlerins que nous sommes. La marche est un temps privilégié qui nous permet, à travers les longues discussions, de dépasser l’éphémère et le superficiel pour construire ou approfondir de belles relations d’amitié.

Affermis dans la foi… Le pèlerinage est une occasion de faire une pause dans notre vie quotidienne au rythme souvent effréné. C’est un temps qui nous est donné pour revenir à l’essentiel : se retourner vers le Christ et marcher à sa suite. C’est un véritable chemin de conversion. À travers la messe quotidienne célébrée par le père Théophane, les temps de prière et d’action de grâce mais aussi les moments de réflexion proposés par les serviteurs de l’Evangile, nous avons pu nourrir notre foi et avancer un peu plus sur notre chemin de sainteté.

Qui ménage sa monture va loin… Le pèlerinage, c’est aussi l’effort physique de plusieurs heures de marche au quotidien. La randonnée permet la découverte de nos campagnes, rivières et forêts de l’Aisne et vignobles de la Marne. Finalement, il n’en faut pas plus pour admirer la beauté de la création. Parfois la marche en silence permet un instant d’oublier l’effort physique et, sans même s’en rendre compte, l’esprit s’évade dans de vagues réflexions existentielles. C’est aussi à travers l’effort que le groupe se soude, on se découvre un peu plus les uns les autres. On découvre nos limites physiques, parfois on les dépasse et on en est souvent heureux.

Un grand merci à tous pour votre joie et votre amitié. Nicolas

 

Gema Garcia FerreraTous les chemins mènent à Rome…