Que peut offrir l’Eglise du Togo ?

Que peux offrir l’Eglise du Togo ? L’Église au Togo est jeune. La population du Togo est jeune : 60% a moins de 25 ans. Les jeunes remplissent encore les églises. Mais dans ma paroisse, j’ai vu que ce sont les enfants et les femmes qui sont les plus nombreux.

L’Eglise

Que peut offrir l’Église togolaise aux jeunes ? L’Eglise est en train de perdre les jeunes. Pourquoi ? Parce que les jeunes cherchent, s’interrogent et ne sont pas satisfaits. Les jeunes veulent être riches, ne pas se soucier de ce qu’ils mangeront demain. Et c’est compréhensible. Mais ils veulent aussi se rapprocher de Dieu, le rencontrer vraiment.

Ils se rebellent et disent adieu à une morale faite de lois et de conventions qu’ils ne comprennent pas ou qu’ils se sentent incapables de vivre. Sur les réseaux sociaux, on leur présente d’autres valeurs, une apparente « liberté », la recherche du plaisir à tout prix, ce qui les attire facilement.

Togo

Mais je crois que derrière tout cela, leur besoin le plus authentique est plus profond : ils ont des questions existentielles auxquelles ils cherchent des réponses : « Qui suis-je ? Pourquoi suis-je dans le monde ? Qui m’aime ? L’Amour existe-t-il ? Y a-t-il quelque chose qui ne passe pas dans cette vie ? Dieu existe-t-il, a-t-il quelque chose à voir avec moi, avec ma vie ? Ce pays, le Togo, a-t-il un avenir ?

Que peut offrir l’Église du Togo aux jeunes ? Non pas des prières magiques qui feront pleuvoir des billets, ni des recettes pour mettre fin à la souffrance et à l’injustice. Mais un moyen de s’enrichir de ce qui reste à jamais, oui. Une PERSONNE qui vous aime inconditionnellement, oui. Et cette personne est capable de donner un sens à la souffrance et de donner une vraie joie.

Je rêve qu’ils trouvent dans l’Église quelqu’un qui les écoute vraiment, qui ne les juge pas, qui ne déprécie pas leurs recherches parfois frustrées et frustrantes. Qu’ils trouvent un lieu où ils puissent être eux-mêmes, où ils puissent guérir leurs blessures et redécouvrir que l’Amour existe et qu’il est possible de le vivre parmi les humains que nous sommes. Qu’ils apprennent à se tourner vers Dieu avec leurs mots et leurs sentiments, et qu’ils trouvent le cœur de Dieu plein de douleur et d’amour, de pardon et de miséricorde pour eux ! Et qui croit en eux.

Ecouter

Celui qui est capable d’écouter les jeunes, de les accueillir et de les écouter pourrait faire le pont entre leurs questions existentielles et les réponses existentielles inscrites en Jésus-Christ : « Toi, jeune Togolais de 2024, tu es infiniment aimé de Dieu. Tu n’es pas orphelin, tu as une famille. Tu as un avenir. L’amour existe et a le pouvoir de transformer nos vies, nos relations et notre société. Je compte sur toi ! Tu te lances ?

Christa SEMD Lomé (Togo)

Gema Garcia FerreraQue peut offrir l’Eglise du Togo ?