Oseras-tu l’aventure passionnante de ne rien garder pour toi ?

« Ces temps-ci, nous avons dit que nous avons réalisé que nous

9 juin, 2020
  • 0
  • Italie

« Ces temps-ci, nous avons dit que nous avons réalisé que nous sommes beaucoup plus unis que nous ne le pensions, et que nous avons vraiment besoin les uns des autres »

Comment ma voisine âgée aurait-elle pu faire pendant la quarantaine si nous n’étions pas allés jeter les ordures ou faire les courses pour elle ? Et comment aurions-nous pu faire des courses, si auparavant une énorme chaîne de personnes (qui ne pouvaient pas rester à la maison) n’avait pas été déployée pour permettre à la marchandise d’atteindre le supermarché ? Et comment chacun de nous aurait-il pu survivre si, dans ces moments d’isolement, quand la solitude a frappé à notre porte, nous n’avions pas les visages de ceux que nous aimons imprimés dans nos cœurs, et si notre téléphone portable n’était pas plein de messages qui nous rapprochent et nous font échanger de l’amour? Nous sommes tous un cadeau l’un pour l’autre.

En ce moment, je vous invite à prendre conscience de tous les dons que Dieu vous a faits, ou mieux, de celui que vous considérez comme le plus important. Et « chacun est membre au service des autres », laissez cette phrase vous secouer à l’intérieur. As-tu déjà considéré que tes dons sont une richesse à mettre au service des autres?

Ose croire que c’est quelque chose d’unique dont les autres ont vraiment besoin. Comment te lèverais-tu le matin si tu le croyais? Comment vivrais-tu tes moments bas, quand tu n’as envie de le rien faire, si tu croyais que ce que tu as, il y en a d’autres qui en ont besoin? Pense maintenant à ta profession et croie vraiment que ce que tu fais, personne ne peut le faire comme toi. Ta profession est aussi ton don … ne fronce pas les sourcils. Je suis très conscient que ce n’est peut-être pas le métier de tes rêves … mais crois que ça peut changer l’ambiance.

Si tu es un balayeur de rue, balaie comme si dans ce coin du parc deux amoureux allaient aujourd’hui déclarer leur amour. Balaie comme si tu étais un artiste qui, avec ta touche, embellit la ville … parce que c’est ainsi. Si tu es enseignant, ressens en toi comment tu formes tes élèves non seulement intellectuellement mais surtout en humanité. Si tu es étudiant, étudie avec passion, comme si le vaccin contre le coronavirus dépendait de tes études. Si tu es directeur d’une banque … si tu es brancardier dans un hôpital … si tu es chauffeur de taxi … si tu es lycéen … si tu travailles dans la construction … dans les champs.

N’envie personne : ton étude, ton travail aujourd’hui peut être le plus digne qui existe et celui qui contribue le plus à l’édification de la société. Tout dépend de la façon dont tu le considère et de la façon dont tu apprends chaque jour à te débarrasser de la routine, cet ennemi invisible qui tue lentement tout ce qu’il touche.

Je veux te demander une chose: fais un acte de foi. Crois que tes dons personnels améliorent la société.

Oseras-tu l’aventure passionnante de ne rien garder pour toi ?

Verónica Alonso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOYI joana merci au seigneur pour ces bienfaits dans la vie de tout un chacun de nous.je veux et jai le desires de me rendre utilile et d'etre au service du monde .il est merveilleux le seigneur .il nous a former a son image et sa ressemble pour cela nous devons être fier des dons quil nous a donner et en faire profiter aux autres.
gema.garcia.ferreraOseras-tu l’aventure passionnante de ne rien garder pour toi ?