Laissez venir à moi les petits enfants 

Ces paroles de Jésus dans l’Évangile résonnent dans mon cœur. J’ai la chance de faire la catéchèse aux enfants de première communion de ma ville et je le vis comme un cadeau.

 

Il y a de nombreux moments  où Jésus se réfère aux enfants, il dira: « quiconque reçoit un enfant en mon nom me reçoit ».

Je m’appelle Maria, je suis missionnaire en Afrique (Dapaong, Togo) et cette année en raison des circonstances de la vie, je suis dans mon village auprès de mon père.  Compte tenu de la situation de la pandémie, le prêtre m’a demandé de collaborer avec lui pendant que j’étais ici et bien sûr j’ai dit oui et j’en suis ravie. Revenir dans ma ville, c’est me souvenir des racines de foi qui a commencé ici.

 Nous travaillons avec tous les catéchistes d’une unité pastorale qui comprend plusieurs villages et nous suivons le même itinéraire pour tous les enfants. Nous considérons qu’il est important, entre autres, que la catéchèse soit très expérientielle et que les enfants y participent activement.

Nous essayons de rendre leur participation aux messes du dimanche active, que ce soit avec des pétitions, un théâtre de l’Evangile du jour, une chanson ou bien tout ce que l’Esprit nous inspire. Honnêtement, c’est très positif, puisque les enfants stimulent le reste du peuple de Dieu par leur présence, leur joie et leur spontanéité.

Je crois que nous sommes à un moment très important de l’histoire puisque cette situation Covid nous fait voir que nous ne sommes pas omnipotents, la pandémie est venue nous dire que l’homme est fragile, limité et qu’il ne peut pas tout faire. C’est pourquoi nous avons besoin de Dieu.

Je crois donc beaucoup à l’importance de travailler avec les enfants, ils sont l’avenir et ils ont un cœur innocent capable de CROIRE.

Alors CROYONS EN EUX !

Maria Escarda

 

 

Gema Garcia FerreraLaissez venir à moi les petits enfants