La chronique de Rosario

 Est-ce que l’expression « savoir apprendre » te dit quelque chose ? Des livres? Des études ?… Les sages de l’Antiquité disaient que pour vraiment apprendre quelque chose, il fallait le comprendre. Pour cela, en plus du mental, je pense qu’il y autre chose…

Ma surprise a été de découvrir que les érudits ne sont pas les personnes qui en savent le plus,  mais ceux qui ont un « Master » à l’Ecole de la Vie. Des personnes qui ont su observer, apprendre et comprendre ce qui les entoure. J’aime la phrase de Galileo Galilei, un astronome italien du 16ème siècle : « Après la Bible, la Nature est l’autre livre par excellence ». Je crois que savoir apprendre d’elle est un art.

Peut-être que certains d’entre vous connaissent l’histoire des oies en formation en V. Je l’avais lu et oublié. Cependant, ces jours-ci, il est de nouveau tombé entre mes mains. C’est très inspirant.

« Dans sa migration, chaque oie battant des ailes crée un courant ascendant pour celle qui vient immédiatement derrière. En volant en formation en V, l’ensemble du groupe gagne au moins 71% de portée de vol par rapport à ce que chaque oiseau pourrait voler seul. Lorsqu’une oie de tête est fatiguée, elle recule dans le V et une autre oie prend la tête. Les oies derrière klaxonnent pour inciter celles qui précèdent à continuer à bonne allure.

Enfin, lorsqu’une oie tombe malade ou a été blessée par un chasseur et sort de la formation, deux autres oies sortent avec elle et la suivent pour lui offrir aide et protection. Ils sont là avec l’oie blessée jusqu’à ce qu’elle vole à nouveau ou meure. Ce n’est qu’alors qu’elles reprennent leur envol seules ou regroupées avec un autre groupe jusqu’à ce qu’elles rejoignent le leur. » 

Qu’en penses-tu ? La nature nous parle très clairement à travers ces « grands maîtres », n’est-ce pas ? J’espère que TOUT ce qu’elle nous enseigne, au moins, nous l’apprendrons, le comprendrons et lui donnerons vie. Je veux essayer.

Rosario Garrido

Gema Garcia FerreraLa chronique de Rosario