Je t’ai découvert mon Christ brisé dans mes frères

Nous avons commencé l’année 2020 avec une mission à Chascomus, en

10 mars, 2020
  • 0
  • Argentine

Nous avons commencé l’année 2020 avec une mission à Chascomus, en Argentine.

Nous étions quatorze au total – sept missionnaires consacrés et sept jeunes.   Il manquait un bras et une jambe au crucifix dans la maison où nous logions – une image d’un Christ brisé. Après quelques jours de mission, la petite croix que je portais s’est également brisée et le crucifix est resté sans membres. Ces deux images m’ont aidé à découvrir la situation de Jésus dans cette mission.

Ce Christ brisé n’a pas d’autre corps que le mien pour exprimer son amour pour les autres! Qu’il s’agisse de jouer avec des enfants, d’animer des ateliers pour adolescents ou d’écouter patiemment les histoires de vie des gens, j’ai compris que la mission signifie être les bras, les pieds, les oreilles et la bouche de Jésus. Jésus veut rencontrer les autres. Il veut les étreindre, les écouter, les réconforter et les encourager – et il avait besoin de moi pour incarner son amour, faisant de moi une sœur et une mère des gens qu’il me confie.

Ce Christ est brisé parce qu’il souffre dans mes frères et sœurs! J’ai ressenti beaucoup de joie et d’énergie chez les enfants et les jeunes, mais ils ont aussi partagé leurs situations de vie compliquées et douloureuses : absence d’un de leurs parents, problèmes de drogue dans la famille, manque d’argent à la maison, violence… Contempler le Christ brisé m’a fait comprendre qu’Il partage ces situations douloureuses et quand l’un d’eux est blessé, Christ lui-même est blessé et souffre avec eux, parce qu’il s’est identifié à chacun de nous par amour. Cela m’a apporté une paix profonde lorsque j’ai découvert Jésus présent silencieusement dans tous les types de souffrance, capable d’ouvrir de nouveaux chemins de vie.

La joie que j’ai ressentie dans cette mission est une confirmation et un élan pour moi dans mon engagement à l’annonce de l’amour du Christ – cet amour du Christ brisé qui nous apprend à construire une église et un monde profondément compatissants.

– Annette Wiesmann 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gema Garcia FerreraJe t’ai découvert mon Christ brisé dans mes frères