Qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? – Wakano

Je suis japonaise et je m’appelle Wakano. J’ai participé à la mission asiatique aux Philippines. C’est la quatrième fois que je participe à une «mission» comme non baptisé. Dieu m’a invité à «me regarder à partir de Lui »

Il m’a fallu deux mois pour décider de participer à la mission. Je suis en troisième année à l’Université. C’est le moment de chercher du travail pour les étudiants au Japon. Je voulais vraiment participer à la mission, mais en même temps, j’avais peur que cela influence négativement ma recherche de travail. Cependant, la mission ne m’est pas sorti de la tête pendant ces deux mois. Un jour de décembre, je suis allée consulter une missionnaire et elle m’a dit « répond à l’appel de Dieu, crois en lui ». C’est alors que j’ai réalisé que c’était Dieu qui m’appelait pendant ces deux mois et à ce moment-là mon indécision s’est dissipée.

Je connaissais déjà les jeunes des Philippines car j’avais déjà fait partie de la mission asiatique l’année précédente. Ils n’ont pas une bonne situation financière, mais ce sont vraiment des gens pleins de l’amour de Dieu et ils vivent en essayant de le transmettre.

En les rencontrant à nouveau, j’ai ressenti l’amour de Dieu et j’ai commencé à penser à la façon de suivre le chemin de Dieu à partir de maintenant. J’ai pu réfléchir sur mon avenir, juste au moment où je cherche un emploi. Je me demandais: qu’est-ce que je veux vraiment faire, comment vivre?

J’ai réalisé que je n’affrontais pas ces questions. Je n’écoutais pas la voix de mon cœur, ni la voix de Dieu. Le réaliser a été très important pour moi.

Pour la première fois, j’ai parlé avec Dieu de mon avenir. J’ai réalisé que je n’avais jamais prié sur mon travail même si c’est quelque chose qui m’inquiète. J’ai pu lui demander comment vivre en tant que chrétienne au sein de la société.

Bien que je ne sois pas chrétienne, j’ai fait l’objet de critiques de la part de personnes autour de moi lorsque j’ai parlé de la foi ou de mes options, et je pense que cela m’a empêché de prendre la décision de l’être. Mais cette mission m’a convaincue que rien ne peut voler ma foi. A partir de cette lumière, je veux marcher dans la foi et vivre la mission dans la vie.

Wakano (Japon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gema.garcia.ferreraQu’est-ce que je veux faire de ma vie ? – Wakano